OHADA

Présentation

En raison des origines communes du droit OHADA de l’arbitrage et du droit français de l’arbitrage, l'on n'est parfois tenté de faire des analyses analogiques pas toujours appropriées. Pourtant, la compréhension du droit OHADA de l'arbitrage ne peut pas se faire sans l'étude des règles de procédure relevant du droit interne. La faible diffusion de la jurisprudence africaine en matière d'arbitrage complique aussi à la compréhension du droit OHADA de l'arbitrage. Parallèlement à la timide pratique arbitrale dans l'espace OHADA, on note une multiplication des contrats d'Etat contenant des clauses compromissoires CCJA ou des clauses CCI renvoyant au droit OHADA. Il s'ensuit que le droit OHADA de l'arbitrage est devenu un enjeu majeur pour le contentieux des contrats internationaux africains. Sachant que Paris est le siège privilégié des arbitrages impliquant une partie africaine, il est dorénavant utile aux praticiens d'avoir une fine connaissance du droit OHADA. En conséquence, il est logique de créer un groupe de travail sur le droit OHADA au sein du Comité Français de l'Arbitrage. Le Groupe de travail Arbitrage et OHADA permettra des échanges croisés entre experts africains et experts non africains sur des questions d'ordre jurisprudentiel et théorique. Au-delà de la réflexion strictement juridique, le fait arbitral dans son acception sociologique, sera également abordé afin de cerner les pratiques et pesanteurs extra juridiques qui freinent l'essor de l'arbitrage dans l'espace OHADA.

Composition

Président : Achille NGWANZA

Membres pressentis

  • El AHDAB Jalal
  • DIAWARA Diamana
  • DIEDHIOU Parfait
  • DIENG Amadou
  • JAEGER Laurent
  • KONATE Mamadou Ismaïla
  • KOUYATE Anna
  • LEBOULANGER Philippe
  • NGWE Andrée-Marie
  • RACINE Jean-Baptiste
  • VODOUNON DJENI René

Contactez nous

Comité français de l’arbitrage
  • 31 Rue La Boétie
    75008 Paris, France
  • Tél: + 33 1 55 06 16 44
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.